logo - Association des sports nautiques - Saint-Adolphe-d'Howard, Québec 

Association des sports nautiques
des lacs St-Joseph et Ste-Marie

bulletMission et objectifs
 
bullet Pour nous joindre
 
bullet 115 choses à savoir
 
bullet Annonces classées
 
Accueil
 
Inscription
 
Agenda
  
Les phosphates
 
Sécurité nautique
 
Code d'éthique
de l'Association des sports nautiques
  
Patrouille nautique municipale
 
Réduction des vagues
 
Protection de l'environnement
  
Aménagement des berges
 
Santé publique
 
Dossier des restrictions additionnelles
Notre dossier sur les restrictions additionnelles à la navigation demandées par la municipalité en août 2006
 
Règlements municipaux
Incluant les dépliants et autres documents
 
Communiqués
de presse
  
L'Association dans les médias
 
Hyperliens
 
Hyperliens inversés
 
Commentaires et informations
 
Nos bonnes adresses
Suggestion de restaurants et autres
 
Conduite des bateaux
  
Superficies et profondeurs des lacs
 
Album photos
 
Notes juridiques
 
À propos des documents PDF
 

[cliquer sur l'image]

Sur les routes autour des lacs St-Joseph et Ste-Marie, respectez toujours la limite de vitesse de 50 km/h et soyez toujours très prudents

Conduite des bateaux

Fiches de référence

La sécurité nautique est avant tout une question de connaissances.  Plusieurs personnes n'ont jamais conduit une embarcation motorisée mais n'hésite pas à remorquer des gens malgré ce manque d'expérience et de connaissance.

L'Association a donc pris l'initiative de faire partager son expérience et de mettre par écrit quelques une des techniques enseignées sur les plans d'eau.

► Il est important de noter que les conducteurs des bateaux demeurent, en tout temps, les seuls responsables de leur conduite et de la sécurité de leur équipage ◄

bulletTechnique d'arrêt en eau profonde avec skieur ou planchiste débutant
bulletTechnique d'arrêt en eau profonde avec skieur ou planchiste intermédiaire ou expert

Autre point important à mentionner:  la conduite imprudente ne peut jamais être tolérée.  Si quelqu'un est victime d'une imprudence majeure de la part d'un autre conducteur ou constate un grave problème qui ne peut pas être résolu par le dialogue, alors le conducteur fautif doit savoir qu'il pourrait y avoir une plainte de déposée selon l'article 43 du Règlement fédéral sur les petits bâtiments de la Loi sur la marine marchandeCliquer ici pour consulter un document PDF préparé par Transports Canada à ce sujet.

Dernière mise à jour de la page:  6 avril 2008