logo - Association des sports nautiques - Saint-Adolphe-d'Howard, Québec 

Association des sports nautiques
des lacs St-Joseph et Ste-Marie

bulletMission et objectifs
 
bullet Pour nous joindre
 
bullet 115 choses à savoir
 
bullet Annonces classées
 
Accueil
 
Inscription
 
Agenda
  
Les phosphates
 
Sécurité nautique
 
Code d'éthique
de l'Association des sports nautiques
  
Patrouille nautique municipale
 
Réduction des vagues
 
Protection de l'environnement
  
Aménagement des berges
 
Santé publique
 
Dossier des restrictions additionnelles
Notre dossier sur les restrictions additionnelles à la navigation demandées par la municipalité en août 2006
 
Règlements municipaux
Incluant les dépliants et autres documents
 
Communiqués
de presse
  
L'Association dans les médias
 
Hyperliens
 
Hyperliens inversés
 
Commentaires et informations
 
Nos bonnes adresses
Suggestion de restaurants et autres
 
Conduite des bateaux
  
Superficies et profondeurs des lacs
 
Album photos
 
Notes juridiques
 
À propos des documents PDF
 

[cliquer sur l'image]

Sur les routes autour des lacs St-Joseph et Ste-Marie, respectez toujours la limite de vitesse de 50 km/h et soyez toujours très prudents

Stratégies pour réduire les vagues

L'Association des sports nautiques demande à tous ses membres et à tous les autres plaisanciers de faire des efforts significatifs pour réduire l'amplitude des vagues produites par leur embarcation motorisée. Chaque plaisancier est responsable de ses vagues.  Il est néanmoins normal qu'une embarcation motorisée produise une vague...
 

Lac St-Joseph en automne - Saint-Adolphe-d'Howard, Québec

Les stratégies et recommandations de l'Association sont les suivantes:

  1. Ne pas circuler avec une embarcation motorisée en position cabrée (position de transition) puisque toute embarcation produit alors une très grande vague. Il est préférable de circuler à vitesse d’embrayage (4 à 8 km/h, selon les embarcations) ou bien à plus grande vitesse de façon à déjauger complètement l’embarcation.

  2. Ne pas tourner en fond de baie et laisser plutôt caler le skieur ou le planchiste, puis repositionner l’embarcation à basse vitesse et avant de repartir dans l’autre sens.  Voir notre section sur la conduite des bateaux.

  3. Lorsque cela est sécuritaire, il faut augmenter la vitesse ou bien ralentir à la vitesse d’embrayage aux endroits étroits des lacs, ralentir étant obligatoire si la distance entre les deux rives est moins de 60 mètres.

  4. Ne faire du surf que dans les endroits désignés à cette fin et de préférence en ligne droite, un bateau derrière l'autre (à distance sécuritaire) pour éviter que les vagues de deux bateaux se croisent.

  5. Éviter d'utiliser des ballasts ou des ailerons (wedges), à moins que le planchiste soit de très haut calibre et que l’embarcation ne soit pas déjà très chargée avec un grand nombre d’occupants.

  6. Éviter d'utiliser des ballasts ou des ailerons (wedges) à des heures où il y a beaucoup de pontons ou d’embarcations non motorisées.

  7. Éviter d'utiliser des ballasts ou des ailerons (wedges) lorsque l’embarcation tire un tube, tant pour l'amplitude des vagues que du grand danger de blessures cervicales des personnes remorquées.

  8. Éviter d'utiliser des ballasts ou des ailerons (wedges) lorsque le niveau de l'eau des lacs est anormalement élevé, par exemple suite à des pluies abondantes.

  9. Si un skieur ou un planchiste tombe à l'eau, arrêter l'embarcation en conservant son cap, puis tourner à basse vitesse pour éviter de créer une vague circulaire dans l'axe de navigation.

  10. Acheter la plus petite embarcation possible pour les besoins.

  11. Si possible, arrêter pour laisser passer un skieur ou un planchiste junior (moins de 16 ans) qui circule en sens inverse.

  12. Ne pas hésiter à ralentir, voire arrêter l'embarcation dès que la circulation est dense et attendre avoir une trajectoire complètement libre pour reprendre de la vitesse.

  13. Circuler à vitesse d’embrayage en tout temps dans les rivières (4 à 8 km/h, selon les embarcations).

  14. Porter une attention particulière au côté intérieur d'un virage rapide car lors de sa propagation, la vague de ce côté peut augmenter beaucoup en amplitude à cause de l'effet de concentration vers le point focal du virage.

  15. Arrêter et repartir le plus loin possible des endroits où la vitesse limite est 10 km/h.

 

N'hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez d'autres stratégies ou recommandations.

Dernière mise à jour de la page:  3 mai 2007