logo - Association des sports nautiques - Saint-Adolphe-d'Howard, Québec 

Association des sports nautiques
des lacs St-Joseph et Ste-Marie

bulletMission et objectifs
 
bullet Pour nous joindre
 
bullet 115 choses à savoir
 
bullet Annonces classées
 
Accueil
 
Inscription
 
Agenda
  
Les phosphates
 
Sécurité nautique
 
Code d'éthique
de l'Association des sports nautiques
  
Patrouille nautique municipale
 
Réduction des vagues
 
Protection de l'environnement
  
Aménagement des berges
 
Santé publique
 
Dossier des restrictions additionnelles
Notre dossier sur les restrictions additionnelles à la navigation demandées par la municipalité en août 2006
 
Règlements municipaux
Incluant les dépliants et autres documents
 
Communiqués
de presse
  
L'Association dans les médias
 
Hyperliens
 
Hyperliens inversés
 
Commentaires et informations
 
Nos bonnes adresses
Suggestion de restaurants et autres
 
Conduite des bateaux
  
Superficies et profondeurs des lacs
 
Album photos
 
Notes juridiques
 
À propos des documents PDF
 

[cliquer sur l'image]

Sur les routes autour des lacs St-Joseph et Ste-Marie, respectez toujours la limite de vitesse de 50 km/h et soyez toujours très prudents

Les phosphates

Lac Saint-Joseph, Saint-Adolphe-d'Howard (2007)

Cliquer ici pour aller directement au tableau sur les savons pour lave-vaisselle

Les phosphates sont des composés qui contiennent du phosphore.  Bien que toxique à l'état pur, le phosphore est l'un des éléments indispensables à la vie.  On le retrouve donc souvent combiné à d'autres produits, notamment pour former les phosphates, ou dissout dans l'eau.  Différents phosphates sont nécessaires aux plantes et aux animaux pour leurs cellules et leurs squelettes.  On retrouve du phosphore dans plusieurs aliments, notamment dans les viandes, ainsi que dans des boissons, sous forme par exemple d'acide phosphorique.

Le phosphore a un rôle important dans le phénomène d'eutrophisation d'un lac car un apport trop important de phosphore peut l'accélérer.  Un apport trop important en phosphore peut aussi créer des conditions propices au développement des fleurs d'eau de cyanobactéries, surtout lorsque la température de l'eau de surface est relativement élevée et qu'il y a un manque d'oxygène dissout dans les couches d'eau profondes du lac.  Ce risque tend à augmenter d'une année à l'autre car le phosphore favorise la croissance des algues et des plantes aquatiques.  Lorsqu'elles meurent, ces algues et ces plantes se décomposent dans le fond du lac.  Les microorganismes responsables de cette décomposition consomment de l'oxygène dissout dans l'eau.  Au cours de l'été, la concentration d'oxygène dissout dans les couches d'eau profondes diminue et peut même devenir nulle.  Ainsi, plus il y a de phosphore dans l'eau, plus il y a d'algues et de plantes, donc plus l'oxygène va tendre à diminuer dans le fond des lacs au cours de l'été.  Ce n'est qu'au cours de l'hiver que l'oxygène dans le fond des lacs peut être renouvelé car lorsque l'eau est plus chaude en surface, l'eau froide des parties profondes reste au fond et se mélange peu aux couches d'eau supérieures.

Comme si cela n'était pas suffisant, la température de l'eau des plans d'eau est généralement en hausse à cause du réchauffement climatique.  Plus l'eau est chaude, plus les algues et les plantes aquatiques prolifèrent près de la surface.  Cela est particulièrement problématique dans le cas des plantes aquatiques envahissantes, tel que le myriophylle à épi.  Le phénomène de l'eutrophisation va donc s'accélérer de façon générale.

À court terme, la meilleure façon de diminuer les risques de fleurs d'eau de cyanobactéries, ou d'en réduire la durée et l'étendue dans un plan d'eau où cela s'est déjà produit, est donc de réduire l'apport de phosphore dans les plans d'eau.

Les principales sources de phosphores

Engrais industriels

Les engrais industriels contiennent généralement beaucoup de phosphore.  Les golfs et l'agriculture peuvent donc fournir une grande quantité de phosphore dans les plans d'eau avoisinants et ceux en aval.

Lessivage des sols

Le lessivage des sols lors de fortes pluies peut entraîner une grande quantité de phosphore dans les lacs car la terre et les sols forestiers contiennent beaucoup de phosphore, lequel provient notamment de la décomposition des feuilles et des plantes.  L'eau entraîne alors le phosphore et d'autres substances par ruissellement.  Lorsqu'il y a érosion des sols, la quantité de phosphore emportée est encore plus grande puisque la terre est alors déplacée vers les plans d'eau.   De façon générale, un lac bordé de hautes montagnes et de collines sera toujours plus à risque d'un apport trop grand en phosphore que les autres lacs.  Un déboisement des terrains dans les montagnes et les collines avoisinant un lac augmente les risques d'érosion et peut ainsi causer un apport encore plus grand de phosphore.

De façon similaire, le rejet de terre directement dans un plan d'eau va faire y dissoudre tout le phosphore, l'azote et les autres éléments présents dans la terre.  Jeter un excédent de terre directement dans un lac est donc une très mauvaise idée.  On obtient un effet similaire lorsqu'un amas de terre ou une étendue de terre nue se trouve tout près du plan d'eau lorsqu'il pleut.  Ce sont là des situations qui peuvent être évitées.

Sources domestiques

Viennent finalement les sources domestiques sur lesquelles nous avons aussi un certain contrôle.  Ces sources domestiques peuvent être divisées en deux grandes sous-catégories:  les eaux usées et les engrais.

L'urine des humains et des animaux contient des phosphates.  C'est d'ailleurs en analysant l'urine que le phosphore a été découvert en 1669 par Hennig Brandt.  Environ 60% des phosphates dans les eaux usées domestiques proviendraient de l'urine, nonobstant le fait que l'urine ne représenterait qu'environ 1% du volume de liquide dans les eaux usées.  Il est donc impossible d'éliminer entièrement les sources de phosphates provenant de la présence humaine autour d'un plan d'eau.  Les installations septiques et les usines de traitement des eaux usées des petites municipalités n'éliminent pas les phosphates car cela nécessite un équipement de déphosphoration.  Au mieux, une certaine quantité va s'accumuler dans les boues au fond des bassins de décantation mais la majeure partie va être tout de même rejetée dans le sol à la sortie du champ d'épuration des installations septiques ou dans les plans d'eau à la sortie des usines de traitement.

Dans le cas des installations septiques, les phosphates qui entrent dans le sol devront être absorbés par des plantes environnantes car cela est la seule façon efficace de les éliminer du sol et éviter qu'ils se retrouvent un jour dans les plans d'eau.  Dans le cas des usines de traitement ou des installations septiques défectueuses qui débordent, ces phosphates vont être soit absorbés par des algues ou des plantes (aquatiques ou riveraines), soit précipités dans le fond, soit emporté plus loin en aval vers un autre plan d'eau. 

Savons pour la lessive et pour les lave-vaisselle

Sans le savoir, beaucoup de personnes ajoutent du phosphore dans l'environnement par le biais de certains savons et détergents. Par exemple, les phosphates sont toujours permis au Canada à une concentration jusqu'à 2,2% de phosphore par poids dans les savons pour la lessive.  Cette norme date de 1989.  Cliquer ici pour consulter le règlement fédéral à ce sujet.  La norme américaine pour les concentrations de phosphore dans les savons pour la lessive est de 0,5%.

Il est important de noter que la proportion de phosphates dans les savons pour lave-vaisselle automatique peut être assez grande.  On en retrouve jusqu'à 8,7% par poids, ce qui correspond à la concentration maximale permise dans la législation de certains états des États-Unis.  Cette haute concentration permise s'expliquerait par le fait que les lave-vaisselles étaient relativement peu répandus au début des années soixante-dix, à l'époque où les normes ont été adoptées, surtout à la campagne.  Or, depuis de nombreuses années, la presque totalité des habitations, y compris les chalets et les autres habitations à la campagne, sont pourvus d'un lave-vaisselle.

Les phosphates augmentent l'efficacité du lavage car ils adoucissent l’eau, aident à mettre la saleté en suspension, rendent l’huile et la graisse solubles et contribuent à réduire la présence de germes.  Ils ne sont cependant pas entièrement éliminés dans les installations septiques ou les usines d'épuration et se retrouvent éventuellement dans les eaux de ruissellement ou des eaux à la sortie des usines d'épuration.  Pire, certains vieux chalets n'ont pas de raccord entre le lave-vaisselle et une installation septique, les eaux usées étant alors directement rejetées dans un plan d'eau avoisinant.

Le tableau suivant a été compilé à partir de diverses sources et présente le pourcentage de phosphate dans le poids total du savon:

Marques de savon pour lave-vaisselle Type Phosphate
(%)
Attitude www.labonneattitude.com
 (marque québécoise)
Liquide 0
BioVert www.prolav.com
 (marque québécoise)
Liquide et pastilles 0
Nettoyants Lemieux www.nettoyants-ecolo-Lemieux.com/
 (marque québécoise)
Liquide et poudre 0
Diamond Brite / EcoSensewww.melaleuca.com Liquide 0
Shaklee Get Clean  [cliquer ici pour plus d'informations] Poudre 0
Seventh Generationwww.seventhgeneration.com Poudre et liquide 0
Ecover Poudre et pastilles 0
Nature Clean [voir par exemple www.scentfree.ca] Poudre 0
Wave [cliquer ici pour plus d'informations] Liquide 0
Palmolive Gel Liquide 1.6%
Le Choix du Président (en liquide) Liquide < 2.0%
ElectraSol Gel Liquide 3.7%
Kirkland Signature (vendu chez Costco) Liquide 4.0%
Wal-Mart (en gel) Liquide 4.0%
Pure Power Gel Liquide 4.0%
Sunlight Gel Liquide 4.3%
Electra-Sol Powder Poudre 4.5%
Calgonite* Poudre 4.5%
Sunlight Powder (2 en 1) Poudre 4.5%
Cascade Liquid Liquide 5.0%
Cascade Complete Liquide 5.0%
All Poudre 5.1%
Wal-Mart (en poudre) Poudre 6.3%
Cascade PureRinse Poudre 6.4%
Cascade Action Pac Tablette 8.0%
ElectraSol Tablets Tablette 8.7%
Sunlight Tabs (3 en 1) Tablette 8.7%
ElectraSol GelPac GelPac 8.7%
Sélection Mérite ** (vendu chez Métro) Poudre < 9%

* La boîte indique "réduit en phosphate".  L'information sur la proportion en phosphate de ce détergent (4.46%) a été obtenue par téléphone auprès du distributeur canadien le 26 juillet 2007.

** Ce détergent contiendrait entre 6 et 9% de phosphates, selon les lots.  Cette information a été obtenue par téléphone auprès du service aux consommateurs de Métro le 7 août 2007.

Liquide = en liquide ou en gel.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter la revue Protégez-Vous de mars 2008, pages 15 à 17, pour un test sur les détergents pour lave-vaisselle.  Cette revue nous apprend que les savons suivants (qui ne sont pas dans la liste ci-dessus) ont plus de 6% de phosphates:  Compliments (tablettes), Great Value (tablettes), Hero (tablettes) et Le Choix du Président (poudre).

= = = = = = = = = = = = = = =

À vous de faire votre choix!  À l'échelle de toute une municipalité, cela fait une très grande différence.  De plus, sachez que la plupart des gens utilisent trop de savon dans leur lave-vaisselle.  Une toute petite quantité est suffisante, ce qui vous permet en plus de faire des économies.

Notes:  Les produits suivants sont en vente aux États-Unis mais nous n'en avons pas encore trouvé dans la région de Montréal ou dans les Laurentides (n'hésitez pas à nous faire savoir où nous en procurer au Québec - cliquer ici pour nous joindre):

Marques de savon pour lave-vaisselle Type Phosphate
(%)
Bi-O-Kleen ► biokleenhome.com Poudre 0
Citrus Magic ► www.citrusmagic.com Gel 0
Sun & Earth ► www.sunandearth.com Tablette 0
Trader Joe's ► www.traderjoes.com Poudre 0
Pure Power Powder Poudre 5.3%
Hannaford Poudre 5.3%
Shaws Automatic Poudre 6.0%

Les deux tableaux ci-dessus ont été préparés en utilisant des données qui indiquaient des concentrations de phosphates légèrement différentes d'un même produit pour certains des produits en question.  Les données présentées ne sont donc qu'à titre purement indicatif et démontrent qu'il existe des produits sans phosphates, alors que d'autres en ont une concentration significative.  Nos principales sources étaient notamment les suivantes:

http://mecprotects.org/MER/APR04/amber.htm - janvier 2007
http://www.actonstreams.org/stewardship/Phosphates.pdf - janvier 2007
http://www.assabetriver.org/nutrient/detergents.html  - janvier 2007
Engrais pour pelouses et jardins

Certains engrais domestiques contiennent du phosphore pour favoriser l'enracinement et la résistance des plantes aux maladies.  La poudre d'os est un exemple d'engrais qui continent une très grande quantité de phosphore.

Les engrais possèdent une cote à trois valeurs, chaque valeur représentant le pourcentage du composé dans le poids total du produit.  Les trois valeurs représentent les composés suivants:

Azote - Phosphore - Potassium

Par exemple, un engrais pour la transplantation de plantes et qui indique une cote de 8-52-15 possède 8% d’azote, 52% de phosphore et 15% de potassium.  Les engrais pour la croissance des fleurs (notamment des rosiers) ont généralement des valeurs en phosphore très élevées.

La valeur du milieu doit donc être la plus petite possible, quoique l'azote joue également un rôle dans l'eutrophisation des lacs.  Mieux vaut éviter d'utiliser des engrais à grande échelle, surtout pour la pelouse.  C'est normal de ne pas avoir une pelouse verte comme sur un terrain de golf, surtout à la campagne.  Même si les services de fertilisation de terrains utilisent des produits moins chimiques qu'auparavant (et dits "biologiques"), une certaine quantité va toujours aboutir dans les plans d'eau.  Il existe des engrais sans phosphate mais sachez qu'ils peuvent être aussi dommageables car ils sont généralement riches en azote, ce qui favorise la croissance des algues et des plantes aquatiques lorsqu'elles seront en présence de phosphore d'une autre source. 

Que faire?

La première chose à faire est de faire circuler l'information sur les risques des apports excessifs en phosphore pour les plans d'eau, surtout que certaines sources de phosphore sont facile à diminuer, voire éliminer.  Parlez-en à vos amis et à vos voisins.  L'utilisation de détergents pour lave-vaisselle sans phosphate est une étape facile.  Ne pas fertiliser inutilement son terrain est encore plus facile.  Il faut donc sensibiliser le plus grand nombre de gens possible car nous sommes tous concernés.  Le reboisement des berges est aussi très important pour la santé des plans d'eau, en particulier à moyen et à long terme, car ces plantes aideront à absorber le phosphore dans l'eau et dans les sols avoisinants.  Nous avons cette responsabilité envers les générations futures.

 

Vos suggestions ou commentaires constructifs sont les bienvenus.

Vous souhaitez utiliser ou reproduire les informations de cette page?  L'Association des sports nautiques autorise toute association sans but lucratif et tout organisme public à utiliser et à reproduire le texte et les informations de cette page, en tout ou en partie, à condition cependant d'en mentionner la source.  Nous suggérons d'utiliser l'un des exemples suivants:

bulletSource:  Association des sports nautiques des lacs St-Joseph et Ste-Marie, St-Adolphe-d'Howard
bulletSource:  Association des sports nautiques des lacs St-Joseph et Ste-Marie, www.st-adolphe.org

Les journaux, périodiques et autres médias, électroniques ou non, sont invités à communiquer avec nous au préalable - cliquer ici).

Vous pouvez créer un hyperlien de référence vers la présente page sans avoir à nous le demander.

Dernière mise à jour de la page:  20 mai 2008